29.12.11

Évaluation posturale en rééducation

   Le dictionnaire Larousse défini la posture comme « une position que prend notre corps dans l’espace ». La posture dans un contexte non pathologique est une absence de contrainte dans une position bien précise. L'incapacité posturale, évoque alors la présence de contraintes qui jouent sur la stabilisation et/ou l’orientation spatiale. Ce qui, dans un contexte de réhabilitation pousse les professionnels de santé sur la (re)construction des systèmes de coordonnées spatiales, afin de (re)créer des repères fiables d'équilibre dans l'espace en statique et en dynamique.
    
    L’équilibre debout en appui bipodal est un des aspects du contrôle postural qui est particulièrement développé chez les humains du fait de la station érigée. L’équilibre est la base d’activités fonctionnelles telles que la marche, la course. Le contrôle postural est aujourd’hui réalisé par des voies effectrices via le système central à partir des afférences périphériques. [1] 

   Cette analyse de la littérature [2] s'est focalisée sur l'évaluation de cette incapacité posturale. Ce travail s'axe sur des articles référencés dans Medline traitant des indices et des techniques d'évaluations de la posture, en s'intéressant davantage sur les évaluations génériques que spécifiques.

21.12.11

Le cercle vicieux de la sédentarité


    Dans le monde de la réhabilitation, beaucoup de thérapeutes se trouvent confrontés à des patients qui ont peu d’envie pour faire de l’activité physique (AP) qu’elle soit de l’ordre d’une mobilisation active analytique ou bien d’une activité physique adaptée. Les patients sont dans un état de dépendance fonctionnelle difficile à assumer. Physiquement fragiles, les patients disent souvent ne pas avoir la force de bouger.

        Cette problématique nous amène à nous questionner sur la sédentarité. Il est difficile de définir ce terme. L’hypothèse serait qu’ « elle s’exprime par une condition physique médiocre avec une faible capacité d’adaptation à l’effort » [1]. La restriction d’activité d’un individu serait dépendante de l’intensité de l’activité elle-même. Berthouze-Aranda et Reynes [2] ont voulu faire une mise au point sur le processus physio-psychologique qui conduit l’individu dans le cercle vicieux de la sédentarité.

12.12.11

La marche

Après plus d'un an d'existence, Le GERAR se lance un nouveau défi, lors des prochaines publications, le thème principal choisi sera la marche. Nous pouvons définir la marche comme une fonction automatique nécessitant néanmoins à l’origine un apprentissage. Elle se caractérise par une succession de doubles appuis et d’appuis unilatéraux. Il s’agit d’un phénomène cyclique alternant des phases d’appuis et des phases oscillantes. L’analyse de la marche a débuté au XIXème siècle par une analyse purement biomécanique de la locomotion. La marche est un mouvement complexe qui n’utilise pas uniquement les membres inférieurs mais l’ensemble du corps moyennant un juste équilibre entre plusieurs facteurs.

2.12.11

Retour sur les XIIIème rencontres de Medimex

Les 13èmes rencontres de Medimex ont pu mettre en valeur une fois de plus le large champ d’application du dynamomètre isocinétique. En effet, cet outil rassemble autour de lui plusieurs corps de la médecine parmi lesquels nous pouvons citer les standards de l’isocinétisme comme la traumatologie/orthopédie et la médecine du sport. De champs nouveaux tels que la neurologie et la gériatrie tentent à se faire une place également.

21.11.11

Isocinétisme - Actualités et Controverses

Fort de son expérience dans l'isocinétisme et toujours curieux des avancées dans ce domaine, les membres du GERAR assisteront aux 13ème rencontres isocinétiques organisées par la société Médimex et l’hôpital Rothschild. Cette journée aura lieu le 25 novembre au sein de l’amphithéâtre de l’hôpital Rothschild, dans le 12ème à Paris.

16.11.11

Retour de la 29ème journée de traumatologie du sport

Le 5 novembre dernier les membres du GERAR était à la 29ème journée de traumatologie du sport, qui s'est tenue à la maison de la chimie à Paris. Comme nous l'avions déjà présenté dans un post précédent, le thème était le rachis et les pathologies le concernant.

Les différents intervenants qui se sont succédés au cours de cette journée, ont présenté les pathologies spécifiques aux différents sports: rugby, football...
Ils ont mis en avant le fait que certains sports présentent plus de risques pour le rachis que d'autres. Il a été abordé les différents traitements et prises en charge mis en place lors de pathologies rachidiennes notamment dans les lombalgies.
Il en est également ressorti que la prévention est essentielle pour diminuer le risque d'apparition de ce type de pathologie.

12.11.11

Le GERAR ouvre son réseau.

Afin de parfaire sa stratégie de communication et de toucher un maximum de personnes intéressées par la rééducation-réhabilitation et la recherche clinique dans le monde de la santé, le GERAR a créé un compte twitter. Vous pouvez désormais suivre l'activité des membres du GERAR via leur compte commun @LeGERAR.

Vous pouvez également être "ami" sur facebook avec Collectif GERAR, et suivre également leurs actions sur leur page facebook

Chaque nouvel article publié sera mis en lien via twitter et facebook et d'autres informations s'en suivront, fonction de l'activité débordante du GERAR. De plus notre interface flavors.me rassemble toutes ces informations, n'hésitez pas à y faire un tour pour une vue d'ensemble.

A vos claviers et faîtes passer l'information !

MV.

8.11.11

CCO vs CCF dans la plastie du LCA – Revue systématique de 2010.

Pour clore le débat sur l’intérêt de la chaine cinétique ouverte (CCO) par rapport à la chaine cinétique fermée (CCF) lors d'une prise en charge (PEC) de patients opérés d'une plastie du ligament croisé antérieur (LCA) du genou, nous avons trouvé cette revue systématique de Glass & al. [1] très instructive

La CCF est préférentiellement utilisée lors du renforcement musculaire après ce type d'opération, afin de protéger le greffon de tensions trop importantes, le renforcement musculaire en CCO s'est vu mis de côté. Mais qu'en est-il réellement lorsqu'on s'intéresse à la littérature scientifique entre 2000 et 2008. L'équipe de Rebekah Glass s'est penché sur la question en publiant cet article.

Les critères de sélection sont stricts, selon le niveau d’évidence de Sackett [2] les articles sont sélectionnés au niveau « Ib », c'est à dire des études contrôlées randomisées avec un intervalle de confiance minime. De plus, les auteurs se sont appuyés sur l'échelle de PEDro [3] afin de juger plus précisément la qualité des articles sélectionnés. Relevant 50 articles dans la littérature scientifique, les auteurs basent cet article sur 6 références.

2.11.11

Méthodologie d'une Etude Clinique en Rééducation

  Mettre en œuvre un projet de recherche en rééducation représente un travail considérable pour les initiateurs d'une étude clinique. Ils devront tout d'abord pouvoir faire valider leur étude par les comités qui déterminent le bienfondé du projet. Ensuite, la méthodologie de l'étude proprement dite devra être rigoureusement mise en pratique sur le terrain.
  Tout d'abord, il est important de définir le champ législatif et administratif dans lequel la recherche en rééducation doit se référer.
  La loi Huriet-Sérusclat 1988 régit les démarches administratives encadrant le projet de recherche, elle a été révisée par la loi du 9/08/2004 qui est encore plus exigeante dans le développement de la recherche biomédicale. Il ne faut pas oublier la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés précisant de ne pas porter "atteinte à l’identité humaine et à la vie privée" des participants au protocole de recherche.

26.10.11

Rachis et sport ?

Début novembre, les membres du GERAR assisteront à la 29ème journée de traumatologie du sport de la Pitié-Salpétrière. Cette journée organisée par J.Rodineau et S.Besch aura lieu le 5 novembre 2011 à Paris.

Les différentes communications seront l'occasion pour le GERAR d'approfondir le débat autour du rachis dans un contexte sportif. Il sera question du rachis traumatique, dégénératif en passant par le rachis du sujet jeune. Le programme de la journée est ici.

19.10.11

Impact d'une plastie du LCA en rééducation précoce lors de différents exercices de locomotion.


Selon la littérature scientifique récente, l'utilisation du renforcement musculaire en CCO dans le traitement d'une ligamentoplastie de genou n'affecterait pas l'intégrité du transplant par rapport à la CCF.

Qu’en est-il alors de l’impact de ces de modalités sur la déambulation des patients opérés de plastie du ligament croisé antérieur ? C’est ce qu’a voulu analyser l’équipe britannique de Hooper [1] en 2001. Quels sont les retentissements sur les paramètres fonctionnels de marche, après un entrainement en CCF ou en CCO suite à une ligamentoplastie de genou?

14.10.11

Le GERAR revient de l'AFREK

Le 22 septembre dernier, le GERAR était au 2ème congrès de l'AFREK. Comme nous l'avons dit précédemment, chacun de ses trois membres est intervenu au sein de celui-ci. Cet évènement a été l'occasion pour le GERAR de se faire connaître et de rencontrer des professionnels paramédicaux ayant chacun sa spécificité mais un but commun.

Effectivement, ce congrès nous a permis d'observer que de nombreux kinésithérapeutes ont pour objectif de faire évoluer leur pratique quotidienne par le développement de la recherche au sein de leur équipe, lors d'initiatives personnelles et/ou collectives .

7.10.11

Pluri – Inter – Multi – Trans – Indisciplinés… 3/3

     L’interdisciplinarité permet un approfondissement de la réflexion autour d'un patient ou un groupe de patients dans leur prise en charge (PEC) et augmente la capacité de l’équipe à résoudre la problématique qui entoure cette PEC [1]. Cette problématique est résolue en fonction des domaines de compétences des thérapeutes. Ceci dépend également de l’implication des professionnels dans le domaine de la recherche. Rapprochons l’evidence-based au domaine de la recherche, où celle-ci lutte contre les mauvaises méthodes et prénotions dans lesquelles certains professionnels travaillent et analysent leur production.

3.10.11

Appel à candidature.

Dans un but d'élargissement des compétences et connaissances, le GERAR désire se doter de nouveaux membres participant activement au travail d'équipe initié il y a maintenant bientôt deux ans par les membres fondateurs.

Le GERAR se veut a-politique, et tente par son activité d'ouvrir le champs de la connaissance scientifique au plus grand nombre, d'échanger, de débattre sur différents thèmes et de créer des partenariats. C'est aussi pour ses membres, une aide non négligeable concernant leurs projets individuels et/ou collectifs se rapportant aux objectifs du GERAR.

Seul, il est difficile de se faire reconnaître en tant qu'organe crédible dans le domaine des sciences de la rééducation, c'est pourquoi le GERAR organise un appel à candidature à compter d'aujourd'hui.
Cet appel à candidature s'adresse à tous les thérapeutes francophones ayant une activité en rapport avec la rééducation/réhabilitation qu'il soit salarié, libéral, universitaire, etc. Se basant sur la richesse d'un travail en équipe interdisciplinaire, le GERAR est ouvert à toutes propositions.

28.9.11

4ème congrès de la SFTS-SFMS.

Un membre du GERAR sera présent lors du 4ème congrès commun de la SFTS-SFMS (Société Française de Traumatologie du Sport et Société Française de Médecine du Sport) qui a lieu à Caen.

Ces 3 jours seront l'occasion pour Mathieu Vergnault de présenter son travail via un poster concernant l'impact d'une rééducation standardisée suite à une plastie du LCA sur le membre inférieur controlatéral.

24.9.11

CIFEPK 2012

Le 3ème CIFEPK aura lieu en France les 3 et 4 février 2012 après les 1ère et 2ème édition qui ont eu lieu respectivement en Suisse et en Belgique. Le congrès se définit comme un évènement de formation et d’information des étudiants et post-DE le souhaitant. Ce séminaire portera sur les différents champs de la physiothérapie/kinésithérapie par l'intermédiaire de cours, ateliers pratiques, posters et communications orales. La qualité scientifique de ces sessions de formation sera un des principaux objectifs de ce congrès!

23.9.11

Translation tibiale et mise en charge précoce après plastie du LCA.

Suivant les nouveaux modes de prise en charge (PEC) dit accélérés qui prouvent qu'il n'y a pas d’augmentation de la translation antérieure du tibia (TT), ni augmentation de la douleur. La suédoise Joanna Kvist [1] se donne  comme objectif d'étudier l'impact de 2 types de transfert d'appui sur la TT, après 2 semaines post plastie du LCA.

7 patients opérés d'une plastie du LCA par DIDT 4 brins et 7 volontaires n'ayant pas de passif orthopédique au niveau du genou, considéré comme groupe contrôle. Ces 14 sujets possèdent une moyenne d'âge de 25 ans et chaque groupe est constitué de 2 femmes et 5 hommes.
Les sujets réalisent à 2 semaines post-opératoires, des transferts d’appui d’un pied sur l’autre lors de 2 positions: la première en fente avant avec le membre inférieur (MI) opéré devant et la seconde en pieds parallèles. Le transfert est complet, le MI opéré est donc en charge totale, celle-ci est vérifiée sur plateforme de force Kistler®Les thérapeutes demandent aux sujets de réaliser 3 répétitions pour chaque exercice. Afin d’analyser la TT, un CA-4000 est positionné sur le MI opéré et sur un des 2 MI des sujets du groupe contrôle.

6.9.11

Le GERAR rencontre l'AFREK

Les membres du GERAR communiquent au 2ème congrès de l'AFREK (Association Française pour la Recherche et l’Évaluation en Kinésithérapie) qui aura lieu à Paris, le 22 septembre 2011.

Ce congrès sera le moyen de réfléchir à l'application de l'Evidence-Based dans le milieu de la rééducation, et de partager les expériences de chacun autour de cette thématique.

C'est aussi pour le GERAR, l'occasion de concrétiser l'implication de ces membres dans la promotion et le partage des connaissances au sein de la recherche en rééducation.

Lors de cette journée, les membres présenteront 3 communications:

- L'analyse critique de la littérature scientifique
    - Méthodologie d'une étude clinique en rééducation
      - Exemple d’une initiative pluridisciplinaire dans le domaine de la recherche en rééducation : le GERAR

        Le programme complet est en ligne et disponible en cliquant ici.
        Osons la recherche, le GERAR ose !!


        MV.

        5.9.11

        Quadriceps et CCO : quelle posologie adopter en post-opératoire d'une ligamentoplastie LCA ?

             Dans les études résumées récemment  dans le blog du GERAR, nous avons pu noter, concernant la CCO du quadriceps, qu'il est diffcile de ressortir une différence significative sur la laxité et la fonction globale du genou. Il est à préciser que le travail musculaire, que ce soit en CCF ou en CCO, exposé dans les études reste progressif. Ce travail est également limité par les consignes chirurgicales et les capacités propres des patients. Donc, la question peut être reformulée autrement. Si globalement, le principe de CCO n'influence pas directement la laxité des ligamentoplasties,  il serait opportun de dissocier les différents types de plasties, les délais de recrutement en CCO plus ou moins précoces ainsi que son association avec la CCF. Deux études, Heijine [1] en 2007 et Mikkelsen [2] en 2000, tentent de d'analyser ces champs d'investigation

        26.8.11

        Rupture du LCA et renforcement musculaire en chaine ouverte.

        Suite à une rupture du LCA, la faiblesse musculaire se retrouve le plus souvent au niveau du quadriceps. Le choix du renforcement est alors primordial. Chaine cinétique ouverte (CCO) ou chaine cinétique fermée (CCF) ? Le débat est houleux et les avis divergent.
        Dans son introduction, Tagesson [1] énonce que la CCO en extension favorise essentiellement le quadriceps (Q) comparé à la CCF. De plus elle cite des travaux concluant que la CCO et la CCF provoquent une torsion similaire du LCA, et que celle-ci dépends de la position du tibia et la force produite par le Q. Ces 2 modes de renforcement ne provoquent pas d’augmentation de la laxité du genou. Toutes ces conclusions sont à rapprocher d'une rupture isolée du LCA.

        Le but de l’étude est de comparer les effets de l’ajout d’un renforcement musculaire en CCF ou en CCO au sein d’une rééducation classique post rupture du LCA.

        23.8.11

        Pluri – Inter – Multi – Trans – Indisciplinés… 2/3

        figure 1
           Pour résoudre un problème, les membres d'une équipe se retrouvent pour discuter des différentes hypothèses et des solutions à apporter. En fonction de leur discipline respective, la logique de travail sera en pluridisciplinarité, interdisciplinarité  ou en transdisciplinarité. [1]

           La résolution d'un problème complexe passe par une vision globale du patient et de sa santé selon 3 dimensions : physique, sociale et mentale (définition de la santé, OMS). Desquelles découlent de multiples disciplines, il est alors important de considérer tous les facteurs qui l'entoure. [3]



        7.8.11

        CCO versus CCF entre 8 et 14 semaines post-opératoire d'une ligamentoplastie LCA

        Le GERAR rééduque régulièrement des patients ayant bénéficié d'une ligamentoplastie du LCA du genou. Notre prise en charge débute après la première semaine post-opératoire. La principale problématique est le mode de recrutement actif du quadriceps sur le genou opéré par rapport aux contraintes provoquées sur le LCA nouvellement reconstruit. 
        En 2005, Perry et ses collaborateurs [1] ont réalisé une étude prospective comparative sur les effets du travail actif du quadriceps sur deux populations de patients entre 8 et 14 semaines post-opératoires d'une ligamentoplastie du LCA du genou ; l’une travaille en chaîne cinétique fermée (CCF ; n=25) et l’autre travaille en chaîne cinétique ouverte (CCO ; n=24). Il s’agit d’évaluer l’évolution de la laxité du genou et de sa fonction.

        31.7.11

        Pluri – Inter – Multi – Trans – Indisciplinés ? Part.1

            Chaque structure de soins possède sa propre organisation, et imprime aux thérapeutes une manière de travailler ensemble. Depuis des années, et dans nos formations respectives (STAPS et IFMK), différents intervenants nous ont prônés la multi, pluri, trans disciplinarité comme un acquis, une sorte de base à notre future profession. Qu'en est il réellement ? Quelle différence fait-on entre ce multi, cette trans et cet inter, sans oublier ce pluri. Les futurs posts du GERAR tenteront de cerner et de définir de manière plus précise ces préfixes, et ce que la littérature scientifique nous en dit.

        29.7.11

        Renforcement du quadriceps après ligamentoplastie du LCA. Doit-on utiliser la chaîne ouverte ?


        Le GERAR a décidé comme de nombreux professionnels de se poser cette question : faut-il utiliser la chaîne ouverte pour renforcer le quadriceps suite à une ligamentoplastie  du LCA ? La littérature scientifique a largement répondu à cette question. Mais à ce jour, il n’existe aucun consensus concernant l’utilisation de la chaîne ouverte lors du renforcement du quadriceps après ligamentoplastie du LCA.

        14.6.11

        Ostéopathie et Mains Libres...

        Dans une optique de partage de connaissances et de pluridisciplinarité autour de la rééducation, les membres du GERAR se doivent de signaler la naissance d'une nouvelle revue scientifique internationale francophone. Cette revue s'est spécialisée dans le domaine de l'ostéopathie. Elle  souligne son envie de publier des articles fondés sur les principes méthodologiques de la recherche scientifique, avec bien sûr une place importante donnée à l'analyse statistique des résultats.
        L'objectif de cette revue est de s'impliquer dans la recherche de terrain. La fréquence de parution est de quatre numéros par an. Le site de la revue propose des liens internet très intéressants concernant les différentes bases de données de recherches scientifiques et des liens pour les biostatistiques.

        Souhaitons leurs bonne chance et n'hésitez pas à y faire un tour,  les abstracts des articles du premier numéro sont en libre accès sur le site : la revue de l'ostéopathie.




        Le GERAR tient également à mettre en lien les communications filmées du 17ème Symposium Romand de Physiothérapie qui s'est tenu les 5 et 6 novembre 2010 à Lausanne. Évènement intitulé "le tour du genou en 13 heures", organisé par la revue Mains Libres. Mains libres est une revue créée en 1983 par d'anciens étudiants suisses en physiothérapie. Changeant plusieurs fois de nom, elle ne perd pas son désir de partager sa passion autour des différentes thérapies de rééducation. Elle s'ouvre ensuite en 2008 aux concepts globaux à l'ostéopathie et à la physiothérapie. Ne s'arrêtant pas à une seule lecture de la pathologie du sujet, mais amenant à élargir leur réflexion autour des solutions bienfaisantes pour les patients.

        Le thème de ce symposium (congrès scientifique traitant d'un sujet donnée rassemblant différents spécialistes) était le genou. Ce congrès passe en revue les lésions cartilagineuses, le genou ligamentaire, les troubles associés à l'arthrose ainsi que les effets des champs magnétiques dans les cas d'algoneurodistrophies, etc. Les vidéos sont complètes et en accès gratuit. Vous aurez alors le loisir de lire la présentation en même temps que la communication du scientifique, avec en fin de présentation les questions réponses émises par le public de ce congrès. Ici le lien des communications : le tour du genou en 13 heures.

        MV.

        16.5.11

        EBR - Evidence-Based of THE Rééducation ??

             Lors du post précédent sur l'EBM, nous avons mis en lien les articles venant de la revue Médecine, écrits par Sophie Taïeb, Philippe Vennin et Philippe Carpentier. Cette revue se fonde sur les principes de la médecine factuelle (Evidence Based Medicine - EBM) afin de fournir une information didactique et fiable, centrée sur le patient. Celle-ci s'adresse principalement aux médecins, afin de leur proposer  une information objective axée sur l’évaluation de la pratique médicale, notamment sur les produits de santé et les stratégies thérapeutiques. Pour approfondir le thème de l'EBM, en partant du principe que cette logique de pratique ne se destine pas qu'au domaine médical, mais peut s'adresser également aux para-médicaux. Le GERAR se propose donc de résumer ces articles.[1,4-7] Ceux-ci sont en libre accès sur le site de la revue.

        5.5.11

        Sarcopénie, vieillissement et exercice [1]

        La sarcopénie désigne une réduction de la masse musculaire squelettique. Celle-ci trouve son origine dans une alimentation protéique déficiente ainsi qu’une activité physique réduite. C’est un phénomène  inéluctablement lié au vieillissement. L’atrophie musculaire est responsable d’une diminution de la force musculaire et une instabilité motrice, et qui va également déboucher sur une dépendance vis à vis des autres pour les activités de la vie quotidienne.

        22.4.11

        La rééducation basée sur les preuves

        Le GERAR s'est donné comme objectif de monter des réseaux entre les différents professionnels de santé afin de développer des idées et faire naitre des débats. Dans le but ultime dirons nous, de baser sa pratique sur des preuves. Mais sur quelles preuves? Sachant que la Science, et plus particulièrement le domaine de la rééducation/réhabilitation, sont en perpétuel changement, avec un paradigme qui pourrait se traduire grossièrement par "c'est vrai tant que c'est pas faux". C'est à dire que nous nous basons sur des données (certaines en tout cas) qui tant qu'elles ne seront pas remis en cause et vérifiées, passent pour vérité. Passons donc plus de temps à objectiver nos pratiques selon des travaux sérieux. Par sérieux, nous entendons basé sur des preuves (encore...).

        15.4.11

        30 ans de Sciences du Sport

        Le GERAR se rend ce samedi 16 avril, au colloque organisé par Luc Léger et Laurent Bosquet en partenariat avec l'Université de Poitiers et Sport Experts "Georges CAZORLA : 30 ans de Sciences du Sport".
        Ce colloque s'arrête sur la carrière de Georges Cazorla, fondateur du test de vameval (évaluation de la vma), et responsable du DU évaluation et préparation physique de l'université de bordeaux 2, Georges Cazorla prend sa retraite et laisse la responsabilité du D.U qui sera transféré à l'université de Poitiers.

        Ce colloque est aussi l'occasion aux douze conférenciers de réputation internationale de présenter l’évolution des connaissances de ces trois dernières décennies en physiologie de l’exercice, en nutrition et en entrainement.
        Participeront donc à cet événement international: Luc Léger, Iñigo Mujika, Martine Duclos, Jean René Lacour, Jacques Duchateau, François Péronnet, Pietro di Prampero, Gérard Dine, Denis Riché, Jurgen Weineck, Jonathan Tremblay et Jean Pierre Egger.


        C'est encore une occasion pour le GERAR d'élargir son réseau au sein des professionnels présents spécialistes (ou non) de la préparation physique. Et surtout d'approfondir les connaissances des membres du GERAR dans ce domaine.

        MV.

        12.4.11

        L’isocinétisme : un outil de rééducation


             Comme abordé précédemment, l’exploration isocinétique est avant tout un outil d’évaluation fiable car non opérateur dépendant [1]. Plusieurs champs d’investigation musculaire chez le patient sont alors exploitables. À travers l’articulation du genou, nous allons aborder 3 exemples.

        1. Évaluation à 6 mois post-opératoire d’une ligamentoplastie LCA du genou :
         
        Une évaluation avant et après la période de renforcement ainsi qu’un entretien adapté à son autonomie physique objectiveront les progrès de renforcement isocinétique. Ce protocole de renforcement n’est donné qu’à titre indicatif. Les résultats que nous avons au cas par cas sont encourageants. Toutefois, nous n’avons pas encore d’éléments significatifs sur la validation de notre méthode.

        11.4.11

        Réentraînement à l’effort des patients âgés [1]

        Introduction :
        Les conséquences du vieillissement sont multiples, mais certaines d’entre elles ont un impact plus important sur l’activité physique. Il s’agit notamment de l’atteinte des fonctions musculaires et cardiovasculaires. Le déclin de ces fonctions est en relation directe avec l’entrée dans le cercle vicieux du déconditionnement.
        Différentes études ont prouvé qu’un réentraînement spécifique à la force limite la perte de masse et de force musculaire. Un entraînement en endurance améliorerait lui la fonction cardiovasculaire grâce à une amélioration de la fonction cardiaque et du potentiel enzymatique aérobie du muscle.

        24.3.11

        XIXème Journées de Médecine et de Rééducation de l’Est Parisien

        Les membres du GERAR poursuivent sur leur lancée, et vont assister aux XIXème Journée de Médecine et de Rééducation de l’Est Parisien (JMREP). Cette journée aura lieu au Novotel (encore...) de Charenton-le-Pont, ce samedi 26 mars 2011.

        Ce rendez-vous organisé par J. de Lécluse, B. Tamalet, H. Bergeau et M. Pillu de l'Établissement Public de Santé Esquirol (EPS Esquirol) et de  l'Hôpital National de Saint Maurice (HNSM), abordera plusieurs thèmes dont les arthroplasties de genou et de hanche, la ligamentoplastie du LCA, la prise en charge des lombalgies discales et les instabilités chroniques de la cheville.

        Le programme détaillé se trouve ici.

        Ce congrès sera l'occasion pour le GERAR d'appuyer son intention d'investir le champs de la rééducation  et de se mettre au courant des dernières tendances en terme de rééducation/réhabilitation. Ce sera aussi  une chance pour le GERAR de se faire connaître, pour ainsi développer des partenariats entre établissements de soins, l'un des objectifs majeurs pour ses membres.

        Les détails concernant les différentes présentations proposées lors de cette journée seront résumés plus tard sur le blog.


        MV.

        22.3.11

        Retour Congrès APPDKS

        Les membres du GERAR se sont donc retrouvés avec l'APPDKS, ses intervenants et les congressistes, lors de cette 47ème journée médicale du 18 mars 2011 au Novotel de Paris la Défense.
        Ce fût l'occasion de se (re)plonger dans la réhabilitation du LCA, dans l'utilisation de l'isocinétisme ainsi que du Myotest®. Nous avons aussi eu de plus amples informations sur les facteurs de croissance utilisés dans la chirurgie et la rééducation. Un point sur la maladie de Marfan a été aussi l'un des thèmes de cette journée.

        16.3.11

        Exploration isocinétique : un moyen d'évaluation musculaire

        video

        Pour établir un bilan musculaire, le testing classique ou la périmètrie restent des évaluations insuffisantes dans la précision des résultats et leur reproductibilité.
        Aujourd’hui, l’appareil d'isocinétisme est le moyen d’exploration musculaire de référence. Les tests isocinétiques ont pour but d’évaluer la fonction musculaire dans les mode isométrique, isotonique et surtout isocinétique que ce soit en concentrique ou en excentrique.

        15.3.11

        Le detraining (2ème partie)


                Le detraining à long terme se définit par une période d'arrêt d'activité physique (AP) supérieure à 4 semaines. Cet arrêt provoque, comme le detraining à court terme, des effets délétères sur le métabolisme de base, les fonctions cardiovasculaires et les structures musculaires. [1,2,3]

        Les fonctions cardiovasculaires :
                Suite à un detraining long, on constate une diminution plus importante de la VO2max comprise entre 6 et 20%. Ces valeurs de VO2max semblent restées tout de même supérieures à celles retrouvées chez une population sédentaire. Parallèlement, on constate un déclin du volume ventilatoire maximale et du pouls d'O2 de plus de 10%. Il est également noté que les effets de l'AP joueraient un rôle bénéfique en pré-detraining de maintien de la VO2max.

        13.3.11

        47ème Journées Médicales de la FFBB

        Le GERAR sera présent aux 47èmes journées médicales de la Fédération Française de Basket-ball (FFBB) lors de son congrès à Paris le 19 mars 2011. Cette journée de conférences est l'occasion de présenter les outils d'évaluation et leurs intérêts dans le suivi des athlètes de la FFBB. Les présentations s'intéresseront, entre autres, à la réhabilitation du basketteur suite à une ligamentoplastie du ligament croisé antérieur (LCA) et à l'apport des tests isocinétiques pour les thérapeutes. Vous trouverez le détail de la journée de communications ici.

        Ce congrès se déroulera au Novotel de Paris La Défense (92). Ce sera l'occasion pour le GERAR ainsi que pour l'Association Pour la Promotion et le Développement de la Kinésithérapie dans le Sport (APPDKS) de se rencontrer et de développer un éventuel partenariat.

        Pour plus d'informations concernant ce congrès : http://www.appdks.fr/ ou appdks@gmail.com

        Le GERAR se chargera de publier un résumé de cette journée sur le blog par la suite.

        MV.

        28.2.11

        A ne pas manquer (2)


        Comme énoncé précédemment, le GERAR met en ligne la suite des publications vidéos de Mr Hervé Maisonneuve concernant la publication internationale. Au final, ce sont 12 vidéos s'inscrivant dans une logique d'aide à la rédaction scientifique qui ont été produites. 

        26.2.11

        Le detraining (1ère partie)

            Le « detraining » que l’on peut traduire facilement par désentraînement, est défini par MUJIKA [3] comme étant une perte complète ou partielle des adaptations induites par l’entraînement sur les structures anatomiques, la physiologie et les performances dû à un arrêt ou une réduction de l’entraînement. On retrouve dans ces articles une précision, le detraining court, moins de 4 semaines et le detraining long, supérieur à 4 semaines.
        Dans la suite de ce post, les effets du detraining porteront sur l’atteinte du métabolisme basal (MB), des fonctions cardiovasculaires (FCV) ainsi que des structures musculaires (SM)

        9.2.11

        Impact sur les structures osseuses d'un alitement prolongé

        Dans  l’optique d’une étude sur les effets de la sédentarité, nous avons sélectionné une mise au point écrite par Beaudreuil  et Fouquet [1]. Elle a pour objectif principal de déterminer les facteurs principaux responsables des effets néfastes de l’alitement sur les structures osseuses. Ces effets deviennent significatifs à partir de la cinquième semaine d’alitement.

        8.2.11

        A ne pas manquer !

        En navigant sur la toile, le GERAR est tombé sur un blog intéressant, celui de Mr Hervé Maisonneuve. Ce blog met à jour les actualités des sociétés de rédacteurs et des journaux de la littérature scientifique. Depuis début janvier, Mr Maisonneuve en collaboration avec les éditions scientifiques L&C, met en ligne des vidéos de présentation power point simple et condensé (environ 5 minutes par vidéo). et surtout très enrichissantes. Ces vidéos soulignent selon les thèmes, le choix des articles lors de travaiux de recherches, comment lire un article scientifique ou encore quel journal choisir en fonction de son travail… Ces vidéos sont publiées tous les lundis. Il reste encore 2 vidéos en attente de publication et le GERAR vous tiendra au courant de celles-ci via son blog.

        Cependant, si vous êtes curieux des sujets traités par Hervé Maisonneuve, n’hésitez pas à faire un tour sur son blog : http://www.h2mw.eu

        Ci-dessous, les vidéos déjà postées :

        Partie 1 : Des références de qualité
        Partie 2 : Publier au niveau international

        MV.

        2.2.11

        Revue d'une étude de 2006 sur la désadaptation cardiorespiratoire après une ligamentoplastie LCA

                   Le GERAR s’est fixé comme objectif de réaliser une étude clinique au sein du CRF Villiers sur Marne pour améliorer les pratiques. Dans le cadre de la prise en charge des patients opérés d’une ligamentoplastie LCA du genou. Cette population présente un âge moyen de 26 ans. Tous sportifs à quelques exceptions près, ils sont 50 % à pratiquer en club. Le profil de ces patients confronté à une restriction de mobilité due à l’accident et aux suites chirurgicales nous motive pour mettre en place un protocole de réadaptation à l’effort adapté.

        9.1.11

        "How I review an original scientific article" [1]

               Le GERAR se donne quelques objectifs pour cette année 2011. Le premier est de résumer de manière claire et succincte un ou plusieurs articles dans une thématique précise. Le but est de recenser des articles qui nous semblent intéressant à faire connaître car ils approuvent ou remettent en cause certaines données, concepts ou encore protocoles de rééducation.

        Dans cette optique de résumés critiques, le GERAR s'est documenté et a sélectionné une traduction faite par le Dr B.Favroux de l'article écrit en 2002 par FH Jr Hoppin [1] dans l'American Journal of Respiratory Critical Care Medecine (AJRCCM).

        Printfriendly



        Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...